Accueil > Séries TV > Science fiction > Sanctuary > DVD Sanctuary - Saison 2 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd Sanctuary  Saison 2


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt

Dernière sortie
Sanctuary - L'intégrale

SANCTUARY - SAISON 2


Éditeur : Universal Pictures
Distributeur : Universal StudioCanal Vidéo

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 4 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 13
Durée approx. : 546 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 5050582847680

Date de sortie en France : 23 août 2011


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Français

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Commentaires audio 
- Bêtisier
- Les effets spéciaux
- Les visions de Wil

TOUS LES ARTICLES SUR SANCTUARY - SAISON 2


23.08.2011 | Magnutisés ? Saison 2 de Sanctuary dans les bacs !

TEST DU DVD

Test rédigé le 13/08/2011 par Grégory Lazareth

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Seconde saison de Sanctuary et 13 épisodes de plus pour se délecter de la scientifique préférée de tous les fans de la saga Stargate, la belle Amanda Tapping, délicatement teintée en brune pour l'occasion. On sent clairement l'influence d'une partie de l'équipe Stargate et on adore revoir quelques acteurs pour leur passage en guest stars.

L'édition de cette seconde saison est d'excellente facture et surpasse dans tous les points la plupart des coffrets d'autres séries actuelles. Universal a fait du très bon travail et il est normal de le saluer. Superbe image, bon son, menus sympathiques et suppléments hilarants en font une pièce de choix dans toute DVDthèque d'un fan de SF.

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

L'image de cette édition est pratiquement parfaite et c'est un réel plaisir de regarder cette série dans des conditions aussi bonnes. La qualité est donc une des plus belles qu'il nous ait été donné de voir en DVD.

Les couleurs sont lumineuses et les contrastes bien gérés, il n'y a rien à redire de ce côté-là. Le visionnage "normal" est extrêmement agréable avec une qualité et une netteté sans pareil. En revanche, les plans numériques - car rappelons que la majeure partie de la série est tournée sur fond vert -, et notamment ceux du Sanctuaire vu de l'extérieur, pèchent la plupart du temps par des effets de tremblements et d'aliasing (effet d'escalier) sur ses lignes verticales. Ajoutons que les plans, effets et créatures numériques se fondent assez bien et plutôt naturellement dans la fluidité des images, même si l'on remarque sans trop de difficulté la différence entre le réel et le virtuel.

Si nous voulons être tatillons, vu de plus près, les arrière-plans fourmillent légèrement, mais c'est un peu plus prononcé sur les plans réels que sur les numériques. Par conséquent, ce n'est pas vraiment remarquable en conditions normales de visionnage donc l'ensemble reste extrêmement agréable.

                   

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Les deux pistes originale et française en Dolby Digital 5.1 ont sensiblement le même rendu, si ce n'est que l'anglaise paraît un poil au-dessus. C'est donc là aussi un quasi sans faute avec un bon équilibrage et une clarté exemplaire.

Le sous-titrage français est très bon et bien adapté par rapport à la version originale. Pour les passages testés, aucune faute n'a été à déplorer et c'est un plaisir de pouvoir lire notre belle langue sans sourciller.

 

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Nombreux mais parfois trop courts pour les points vraiment intéressants comme le Comic-Con ou les effets spéciaux, les suppléments sont vraiment plaisants par leur diversité, mais surtout par l'équipe d'un humour déconcertant, avec qui l'on voudrait vraiment travailler. Nous prévenons les demoiselles que Robin Dunne n'a de cesse de vouloir montrer ses fesses tout le long des bonus mais elles seront floutées la seule fois où vous les verrez. Dommage !

Commentaires audio : Souvent extrêmement intéressants de par les anecdotes et l'humour s'en dégageant, les commentaires audio sont présents pour chacun des épisodes. Commentés pour la plupart par Martin Wood et Amanda Tapping, d'autres personnes de l'équipe s'offrent également ce petit jeu. Nous félicitons le code couleur du sous-titrage, différant selon les intervenants.

DVD 1 :
Les effets spéciaux (08:32) : Pour une série tournée presque intégralement sur fond vert, c'est le supplément logique et idéal mais il est ici vraiment trop court. Entre les décors, les créatures ainsi que les astuces pour que tout interagisse correctement sans faire trop faux, le résultat est bluffant et les comparatifs "avant/après" montrent à quel point le studio Anthem responsable des effets spéciaux ainsi que l'équipe du tournage et celle des acteurs sont doués.

Les visions de Will : "La ligue de baseball" (03:08) : Les tribulations de Robin Dunne et Eddie McClintock (Warehouse 13) lors d'un match de baseball opposant les Rays de Tampa Bay aux Blue Jays de Toronto.

Les visions de Will : "Sur le tournage" (12:47) : Après sa séance de maquillage et d'habillage, Robin Dunne nous fait faire une visite guidée du studio, du camion-restaurant, des caravanes, des plateaux, des décors et même des bureaux. S'en suivront les derniers instants de tournage de la seconde saison et les remerciements émouvants de Martin Wood, Damian Kindler et Amanda Tapping à toute l'équipe.

Les visions de Will : "Sanctuary au Japon" (10:21) : En voyage à Tokyo pour une promo et quelques scènes à tourner, la fine équipe composée par Martin Wood, Damian Kindler, Amanda Tapping et Robin Dunne n'est vraiment pas sortable. A hurler de rire, nous les suivons déambuler dans les rues de Tokyo, puis dans leurs impératifs professionnels, tout en imaginant la prochaine blague ou remarque qu'ils vont bien pouvoir trouver.

DVD 2 :
Sanctuary pour les enfants (01:07) : Sous forme d'un spot publicitaire, Amanda nous expose cette association, "Sanctuary For Kids", créée pour venir en aide aux enfants qui souffrent, et appelle à la solidarité au moyen de ventes aux enchères d'objets de la série.

Sanctuary au Comic-Con (07:45) : Compilation d'extraits du Comic-Con 2009 de San Diego, lors de la séance d'interviews avec les fans. Dans l'ensemble, même si l'arrivée des protagonistes est superbe, les morceaux choisis sont beaucoup trop courts, nous aurions aimé la séquence complète.

Sanctuary autour du monde (03:14) : Présentation rapide de l'existence et de l'intérêt des différents Sanctuaires parsemés dans le monde.

DVD 3 :
Amanda Tapping réalise "Veritas" (03:31) : Après s'être essayée à la réalisation sur Stargate SG-1, Amanda reprend la casquette sur ce septième épisode de Sanctuary, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ses collègues, et surtout le réalisateur Martin Wood, ne tarissent pas d'éloges sur son travail. Amanda réussit tout.

Anatomie d'un épisode : "Le calamar & le scorpion" (16:03) : Sous forme d'un making of de l'épisode 8, le "bouteille" de la saison, nous apprendrons d'où est venue l'idée du scénario et nous verrons sa mise en place ainsi que les contraintes liées au tournage quand tout se déroule dans un immense réservoir rempli d'eau.

DVD 4 :
Bêtisier (04:53) : Un classique bêtisier où l'on rit toujours de bon cœur mais l'avantage de celui-ci est de voir un peu l'envers du décor grâce aux nombreuses séquences sur fond vert. De plus, nous découvrons encore une Amanda difficile à gérer sur un plateau, prenant plaisir à faire rire ses collègues.

Robin Dunne danse à Bombay (12:03) : Making of de la scène de danse de l'épisode final se passant en Inde, où l'on apprend que les rues de Bombay ont été fabriquées de toutes pièces dans le parking du studio et que l'idée de la danse bollywoodienne vient au départ d'un délire.  Nous admirerons les premiers pas difficiles de Robin jusqu'à son triomphe lors du tournage. Supplément très sympathique et entraînant, dépaysement garanti.

                             

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Concernant le packaging, nous ne l'avons pas eu en notre possession donc ne pouvons émettre une quelconque critique. En revanche, le visuel devrait être le même que celui du coffret édité en zone 1, donc classique mais agréable.

Identiques au coffret de la première saison, les menus ne sont pas extraordinaires mais toutefois très réussis. La page principale est composée de la loupe visible au générique, intégrant une boucle d'extraits de la série, ainsi que des acteurs principaux, figés juste à côté. Un effet de fumée/brouillard se trouve derrière eux et une lumière passe le décor au crible de gauche à droite. Un filtre de couleur, différent pour chaque DVD, est apposé sur tout le menu et la musique mystique du générique finit de mettre dans l'ambiance.

Nous retrouvons la formule classique avec la liste des épisodes (avec image, numéro et titre), le réglage audio/sous-titrage, les bonus et la possibilité d'enchaîner tous les épisodes. Chaque sous-menu recommence le thème de la série et possède son fond de décor figé, mais le tout est agréable. Les animations de changement de menus sont très bonnes et donnent un peu de punch à l'ensemble. Simple sans trop l'être mais efficace.