Accueil > Série animée > Aventure > David le Gnome > DVD David le Gnome - Intégrale > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd David le Gnome  Intégrale
dvd David le Gnome  Intégrale


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt

DAVID LE GNOME - INTéGRALE


Éditeur : Black Box
Distributeur : IDP

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 5 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 25
Durée approx. : 650 minutes
Boîtier : Digipack
Code EAN : 3760000570992

Date de sortie en France : 14 décembre 2012


AUDIO


Langues : Français (Dolby Digital 2.0)
Sous-titres : Aucun

VIDÉO


Format : 1.33 - 4/3
Standard : PAL
Image : Couleurs

NOTES


L'épisode 13, intitulé "L'ours prisonnier", est manquant pour des raisons inconnues.


TEST DU DVD

Test rédigé le 12/07/2013 par Grégory Lazareth

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

David et Lisa sont un couple de gnomes vivant dans une petite maison bien coquette sous les racines d'un arbre. Comme tous ceux de leur espèce, venir en aide à son prochain et le respect de la nature sont primordiaux. Pendant que Lisa joue la fée du logis, son mari médecin parcourt les monts et les vaux à dos de son fidèle renard Swift pour secourir et guérir animaux et congénères. Mais si David possède des pouvoirs, c'est surtout son intelligence et sa ruse qui le sauvent des mauvais pas dans lesquels il tombe dont ceux perpétrés par les trolls, des ennemis hideux et stupides qui cherchent sans cesse à torturer ces petits êtres au grand chapeau pointu.

David le Gnome est une série espagnole de 26 épisodes créée par Claudio Biern Boyd en 1985. Adaptée de livres pour enfants sur les gnomes écrits et illustrés par les néerlandais Wil Huygen et Rien Poortvliet, elle a été diffusée en Espagne sur la RTVE puis en France sur FR3 dès 1987 dans l'émission Amuse 3. Apprenant aux enfants à respecter la nature et que les petits peuvent être plus forts que les grands, le programme est moralisateur et brise tout le temps le quatrième mur en s'adressant au spectateur, généralement afin de lui donner des informations sur les gnomes, distillées au fil des épisodes.

Black Box nous permet enfin de revoir cette jolie petite série qui a bercé l'enfance de certains d'entre nous. Et si les trolls vous empêchaient de dormir, vous devriez retenter l'expérience et vos enfants sont sans doute bien moins vulnérables. Cette édition, présentée dans un délicieux packaging, contient une image d'époque qui a gardé ses couleurs mais qui est touchée par un petit problème au voisinage des contours. La piste française a su rester digne et l'authoring simple pourra diviser les avis.

N.D.R. : Il s'avère que le coffret, comme indiqué dessus, contient 25 épisodes et non 26. Le treizième, intitulé normalement "L'ours prisonnier", est absent car "le matériel était inexploitable", nous a dit Black Box. La numérotation n'en tient pas compte et va de 1 à 25.

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

L'image d'origine est formatée en 4/3 et accuse son âge sans pour autant décevoir ou être irregardable. Pour une telle série datant de presque 30 ans, nous aurions pu nous attendre à bien pire alors la surprise fut plutôt bonne malgré tout. De toute évidence, n'ayant marqué qu'un public relativement modéré à l'époque de sa diffusion sur FR3, David le Gnome ne fait pas partie des grands classiques générationnels que peuvent être Saint SeiyaNicky Larson ou encore Candy. Son potentiel de vente étant donc moindre, investir dans une restauration voire même dans une remasterisation n'en valait sans doute pas la chandelle.

La qualité de l'image a donc de bien nombreux défauts résultant avant tout de son ancienneté. Nous pouvons donc déceler une multitude d'artefacts noirs ou blancs tels que poussières, griffures et points apparaissant subrepticement et de façon erratique, faute à une pellicule qui n'a pas été nettoyée ou restaurée. Parfois, un effet de voile est visible, comme si les plans défilaient à travers une vitre sale. L'image manque de stabilité mais les tremblements sont assez légers. De plus, des bandes de quelques pixels sont également visibles tout autour du cadre, surtout en haut et à gauche. Ces défauts ne sont pas tellement gênants et ancrent la série dans son époque. Quiconque est habitué à regarder des anciens films/séries ou aura connu ce programme dans les années 80 ne sera pas dépaysé et ne verra là qu'un charme inhérent, mais si vous préférez les images trop propres et aseptisées, il vous faudra faire preuve de tolérance.

Ce qui entrave le plaisir de visionnage, et proportionnellement à la diagonale de votre téléviseur, c'est un problème de contours fantômes qui pourrait être dû à un mauvais paramétrage d'un edge enhancer (simple supposition) utilisé normalement pour rehausser les lignes afin de les rendre plus nettes. Il se manifeste par un halo de chaque côté des contours, voire une répétition affaiblie de ceux-ci, et fait ainsi pixelliser la zone. Comme la coloration des éléments mobiles est uniforme, chaque pixel de couleur différente se remarque et le fourmillement général ne va évidemment pas arranger les choses.

Justement, cette homogénéité de la coloration, qu'elle soit sombre (les trolls) ou chatoyante (les gnomes), attise l'intérêt visuel et les décors pastel fixes utilisant une quantité plus variée de couleurs tranchent net avec le style simple donné aux composants animés. Cela donne un cachet tout particulier à l'image et l'animation, même si elle a vieilli, reste juste et propre. En résumé, l'image est plutôt convenable compte tenu de son âge et les défauts cités ne doivent en aucun cas vous freiner dans votre démarche pour (re)voir la série ou la faire découvrir à vos enfants.

                       

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Pour une fois, l'absence de la piste originale espagnole, ou bien anglaise pour l'international, ne devrait déranger personne. La version française est excellente et n'a pas souffert de censure malgré la vision marquée de quelques fessiers et poitrines mais aussi d'une relation parfois olé olé entre David et Lisa. Les voix des personnages et du narrateur ont été bien choisies et les comédiens jouent leur rôle comme il faut. Mention spéciale à Laurent Hilling, le doubleur de David, que l'on imagine tout à fait en petit gnome ventru et barbu.

En Dolby Digital 2.0, la piste n'est pas irréprochable mais a plutôt bien encaissé les années sans avoir été dénaturée par des grésillements. Elle reste claire et audible en dépit de sembler étouffée. De plus, le générique chanté par Chantal Goya devrait à coup sûr ravir petits et grands. Une madeleine de Proust.


Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Aucun supplément ne s'est glissé dans la tanière de David et Lisa.


Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Le packaging :
Ce coffret possède les mêmes caractéristiques que celles des éditions Gold distribuées par IDP puisque c'est ce dernier qui l'a créé et fabriqué. Comme à son habitude, nous bénéficions d'un packaging superbe sous forme d'un fourreau en carton bien épais et d'un digipack très coloré. Le premier comporte une jolie illustration du couple de gnomes, de Swift le renard et des deux mulots, ainsi que le logo de la série légèrement mis en relief sur la face avant comme sur la tranche, qui comporte d'ailleurs le titre "Intégrale" ceinturé par deux bandes dorées. Le dos est également réussi avec les habituels contenu, synopsis, crédits de la série, spécificités de l'édition et vignettes extraites des épisodes, le tout mêlé à des images de personnages et d'animaux, en l'occurrence ici des moineaux.
 
Le digipack :
Ce type d'édition étant similaire à celle des coffrets Gold, le digipack est le même et est donc standardisé dans sa conception afin de diminuer les coûts pour accueillir sans discrimination jusqu'à 9 DVD pour les séries plus longues. Il se présente en quatre volets dont un permettant d'insérer le flyer plastifié qui liste les titres de tous les épisodes, les trois autres comportant des plateaux en plastique. A l'intérieur de ces derniers est découpé un cercle pivotant pour placer 2 DVD recto verso qui se rentrent donc dans l'épaisseur de plastique et peuvent se bloquer grâce à un petit taquet (très pratique). Au fond de cette ouverture, un troisième disque peut être placé à même le carton du packaging (moins pratique car plus sujet aux rayures), se bloquant également avec des taquets. Tout ceci est habillé d'un arrière-plan printanier au pied de la montagne où les personnages et animaux de la forêt évoluent en toute quiétude sur la partie externe du digipack. La sérigraphie des disques est dans le même esprit et reprend la plupart du temps les illustrations déjà présentes sur le fourreau et le digipack.

L'authoring :
Pas d'introduction, on est directement plongé dans le bain avec David et son menu en 4/3. L'authoring est très simplifié, le menu principal étant constitué d'un plan fixe récupéré de la tranche du fourreau, David assis sur une pierre, et à côté, nous retrouvons Cricri le grillon. Chantal Goya nous chante le générique mais pas de façon complète, la boucle de menu ne durant que trente secondes. En-dessous du titre de la série sont affichés deux liens afin de sélectionner la lecture consécutive ou de lancer le sous-menu des épisodes. Ce dernier, souligné par la même musique, est composé pour chacun des disques d'une image différente d'un personnage ou d'un animal dans la forêt ainsi que de cinq feuilles représentant les épisodes avec un court extrait diffusé à l'intérieur. L'ensemble reste pratique et simple mais manque de dynamisme.

A noter que, si l'on lance un épisode spécifique, les autres suivront consécutivement sans repasser par le menu.

Entre le packaging et le menu, les illustrations se répètent mais assez subtilement pour que l'on ne s'en rende pas trop compte.