Accueil > Séries TV > Roswell > DVD Roswell - Saison 2 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd L'Amie Prodigieuse  Saison 2
L'Amie Prodigieuse - Saison 2
Sortie : 04/05/20

South Park - Saison 22 (Ve...
Sortie : 10/06/20

South Park - Saison 21 (Ve...
Sortie : 28/08/19

The Affair - Saison 4
Sortie : 16/10/19

Scott and Bailey - Saison 2
Sortie : 03/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

LegaciesLegacies MirageMirage
Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux LanesterLanester
ValidéValidé Le Cheval de FerLe Cheval de Fer
Dublin MurdersDublin Murders ZeroZeroZeroZeroZeroZero
Doom PatrolDoom Patrol Scott and BaileyScott and Bailey
ChernobylChernobyl The Good PlaceThe Good Place

dvd Roswell  Saison 2


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt

Dernière sortie
Roswell - L'intégrale

ROSWELL - SAISON 2


Éditeur : 20th Century Fox
Distributeur : Fox Pathé Europa

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 6 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 21
Durée approx. : 945 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 3344428015251

Date de sortie en France : 11 août 2004


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Anglais, Français

VIDÉO


Format : 1.77 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Commentaires audio
- Scènes coupées
- Making of
- Extraits du casting
- Clip


TEST DU DVD

Test rédigé le 03/09/2011 par Grégory Lazareth

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Nos extra-terrestres préférés ainsi que leurs amis s'émancipent un peu plus et devront faire face à une menace grandissante afin de trouver la solution pour rentrer chez eux. Qu'en sera-t-il de l'avenir de tous ces Roswelliens ?

Toujours aussi cheap, le coffret est toutefois légèrement supérieur au précédent sur tous les points, sauf pour les suppléments, certes plus nombreux, mais qui n'apportent globalement pas de réel contenu si l'on excepte les commentaires audio. Une édition plutôt classique pour sa date de sortie.

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

L'image 16/9e est très légèrement meilleure que celle de la première saison mais pas assez significativement pour mériter un point de plus. Les magnifiques plateaux désertiques du Nouveau-Mexique sont toujours aussi lumineux et les contrastes très bien rendus, autant dans les scènes de nuit que par un soleil de plomb. En revanche, nous retrouvons ce bruit omniprésent dont on a pris l'habitude, mais pardonnable vu la date de l'édition.

                       

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Dans le son également une amélioration a été faite, mais cette fois-ci plus nette. Si la version originale est celle que nous préconisons, la piste française, plus approximative par son doublage, retrouve cet équilibre - qu'elle n'avait pas en première saison - entre dialogues, musiques et bruitages. Les deux pistes Dolby Digital 5.1 utilisent mieux les différents canaux mais pas au point d'en mettre plein les oreilles. Il y a donc du progrès.

Les sous-titres anglais et français sont plutôt bons dans leur adaptation mais quelques erreurs orthographiques sans importance se sont glissées dans la langue de Molière.

Concernant le doublage français, une toute petite faute est à déplorer lors de l'épisode 19 où le mot "testicule" est employé au féminin. Horreur et damnation ! Heureusement, le sous-titreur connaissait bien le genre du mot.

A noter que les passages musicaux, comme pour toute la série, diffèrent de ceux entendus lors de la diffusion télévisée. Si certaines chansons ont été tout bonnement supprimées, d'autres ont été modifiées. La plupart sont identiques et tout passe très bien alors si vous n'êtes pas un fan invétéré ayant vu des dizaines de fois les épisodes à la télévision, vous ne remarquerez rien et l'ambiance reste identique malgré ces quelques changements de titres.

 

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Là aussi tournés spécialement pour l'édition DVD après la fin de la série en 2004, on apprécie le fait de vouloir apporter plus de contenu à l'édition, mais ces suppléments restent vraiment légers et courts même s'ils sont plus nombreux que ceux du premier coffret. Nous retiendrons surtout les commentaires audio de Ronald D. Moore qui délivrent nombre de choix et d'anecdotes utiles et intéressantes.

Commentaires audio : Les épisodes 2, 10 et 17 sont commentés par Jason Katims et Ronald D. Moore (scénaristes et producteurs exécutifs) ainsi que le réalisateur Patrick Norris. Si celui de l'épisode 10 ne sert à rien, Ronald D. Moore apporte énormément aux deux autres commentaires en exprimant les raisons ou plutôt LA raison qui l'a décidé à travailler sur la série, les changements (ou les non-changements) face à la pression de la chaîne à cause de la baisse des audiences mais aussi l'évolution des personnages. De plus, il nous livrera diverses informations et anecdotes sur les autres aspects de la série tels que les décors, les effets spéciaux ainsi que son expérience personnelle pour apporter un peu plus de substance aux rôles.

Un peu plus pour les fans (05:36) : Au moyen de montages de scènes d'émotion entre les personnages, quatre clips (muets avec musique) montrant les quatre "couples" nous sont présentés : Liz/Max, Maria/Michael, Tess/Kyle, Isabel/Alex. Comme son nom l'indique, son seul but est de faire verser une larme aux fans grâce à ce patchwork de moments romantiques sur des musiques parfaitement choisies en concordance avec les couples. Et le pire, c'est que ça marche.

Storyboard/scène (01:07) : Deux scènes de l'épisode 7 "Ville morte" sont comparées à leur storyboard. Rapide, succinct et non pertinent pour le peu que l'on voit.

Le making of Roswell 2 (31:50) : Passant en revue quelques scènes plus ou moins clé de différents épisodes, les producteurs, scénaristes et autres acteurs les commentent à tête reposée. Entre origine des choix scénaristiques, séquences favorites, déroulement de l'intrigue et anecdotes, nous apprenons que le scénariste Breen Frazier a la fâcheuse habitude de donner à ses personnages le nom de ses amis. Ce n'est pas vraiment ce que nous appellerions un making of, surtout que son intérêt est assez léger.

Le Shiri & Majandra Show (10:25) : Le départ faisant plus penser à une soirée pyjama avec ses discussions vêtements, maquillage et look, les actrices Majandra Delfino et Shiri Appleby expriment leur ressenti sur l'évolution de leurs personnages entrant dans la maturité ainsi que sur l'intrigue de la saison, parfois modifiée grâce à leur intervention. Charmant.

Composer Roswell (04:31) : Joe Williams, compositeur sur la série, nous explique ses choix rythmiques et instrumentaux sur quelques scènes et notamment sur la façon d'augmenter la tension.

Bande annonce Roswell saison 1 (00:49) : Sans commentaire, le titre dit tout.

               

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

L'édition, sous forme d'un gros boîtier VHS, est similaire à la précédente, avec ses deux volets double face pour pouvoir ajouter 4 supports et ainsi bloquer les 6 DVD. Classiquement, un montage sur la face avant met en scène les quatre personnages principaux derrière un médaillon représentant la silhouette de nos trois extra-terrestres sur la route devant la fameuse montagne. Au dos, nous retrouvons le contenu de chaque DVD avec les titres des épisodes. Ce boitier s'insère dans un fourreau en carton aux ouvertures verticales et reprenant sur ses deux faces le visuel susmentionné. Le tout se retrouve dans des teintes jaunes et est accompagné d'un flyer descriptif de l'édition.

Côté sérigraphie, c'est désormais la même photo utilisée pour tous les DVD : celle du médaillon du visuel. Par contre, une faute s'est glissée sur le cinquième : il est écrit "épisodes 16-17" alors que ce sont les 16 à 19.

A l'insertion du DVD, une animation très courte démarre, le titre laissant apparaître les photos des personnages en quatre bandes verticales. De petites vagues lumineuses se déplacent sous fond du merveilleux thème musical de Max et Liz. Chaque sous-menu est illustré par un montage d'images fixe et fait sonner une musique différente. Le choix est donné avec les épisodes, les langues et les bonus et chaque épisode est divisé en 12 chapitres.

Si tout est mieux réalisé que le précédent coffret, nous gagnons également le fait que le curseur se place automatiquement sur l'épisode suivant, ce qui évite de se tromper. Par contre, nous perdons la navigation avec le curseur en empreinte de main au profit d'un simple surlignage des textes.