Accueil > Séries TV > Drame > Dynastie > DVD Dynastie - Saison 1 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé


DYNASTIE - SAISON 1


Éditeur : CBS
Distributeur : Paramount Home Entertainment France

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 4 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 15
Durée approx. : 630 minutes
Boîtier : Keep Case
Code EAN : 3333973149269

Date de sortie en France : 17 avril 2008


AUDIO


Langues : Anglais (Mono), Français (Mono)
Sous-titres : Anglais, Anglais (mal entendants), Danois, Finlandais, Français, Néerlandais, Norvégien, Suédois

VIDÉO


Format : 1.33 - 4/3
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Profils des personnages : Fallon Carrington Colby et Steven Carrington
- "Famille, fourrures et Fun" : la création de Dynastie

TOUS LES ARTICLES SUR DYNASTIE - SAISON 1


11.04.2008 | De la concurrence dans le pétrole !

TEST DU DVD

Test rédigé le 08/05/2008 par Audrey Oeillet

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Avec « Dallas », « Dynastie » est sans aucun conteste le soap opera culte des années 80. Drames familiaux, magouilles monétaires, tromperies et même meurtres : les Carrington n’ont clairement rien à envoyer aux Ewing, à part des sorties en DVD régulières… L’éditeur Paramount semble donc décidé à corriger le tir avec la sortie de la première saison de « Dynastie ».



D’abord annoncé sans supplément, cette édition étonne par la présence de 3 documentaires, offrant près d’une heure de bonus inattendus. Une surprise qui fait plaisir et qui s’ajoute à une édition plutôt soignée, pour une saga qui manquait cruellement dans les bacs.

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Proposée dans son format 4/3 d’origine, l’image souffre d’un grain persistant particulièrement remarquable dans les scènes claires : le ciel est particulièrement touché par se défaut de vieillesse. L’ensemble demeure par ailleurs plutôt net et très regardable, malgré des couleurs un peu ternes.

           

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Le son est en mono d’origine, que ce soit pour la version française ou la version originale. Cette dernière est clairement à privilégier pour sa clarté et l’absence de variation dans le niveau, que l’on perçoit dans la version française. Cette dernière est également pénalisée par un souffle qui se fait particulièrement entendre dans les scènes où le silence règne. On notera également que de temps à autres (heureusement, c’est rare), la version française laisse percevoir un écho dans le son des voix. Malgré ses questions défauts, la piste française reste tout à fait praticable, et la version anglaise est quant à elle impeccable.

 

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Trouver des suppléments dans ce coffret est une surprise très agréable, d’autant que les bonus s’avèrent de bonne qualité. Trois documentaires sont ainsi proposés sur le premier DVD, en marge de l’épisode pilote en trois parties.


Les deux premiers documentaires sont consacrés à deux personnages importants du feuilleton, à savoir Steven et Fallon Carrington, les enfants de Blake. Les acteurs originels reviennent sur leurs rôles et prennent beaucoup de recul sur le feuilleton, notamment Al Corey qui évoque longuement son personnage, l’un des premiers personnages homosexuel de la télévision américaine.


Pamela Sue Martin, quant à elle, évoque particulièrement le caractère répétitif de l’intrigue et la difficulté à long terme de renouveler son personnage. Il est vraiment intéressant que les deux comédiens se permettent de critiquer le programme, car ça permet de s’éloigner de ce qu’on a tendance à voir dans ce type de portrait, à savoir un contenu sous bien trop promotionnel.


« Famille, fourrures et fun » revient sur les origines de la série, sur la concurrence de « Dallas », sur les problèmes de mœurs à contourner (le passage évoquant la difficulté de mettre en scène des relations homosexuelles, entre autre) et bien entendu sur la création de la famille Carrington. Là encore, les choses sont dites clairement et les intervenants ont le recul suffisant pour ne pas faire d’autopromotion : comme les portraits, ce documentaire de 23 minutes à été réalisé en 2005. Le supplément a l’intelligence de ne rien montrer de la saison 2 et conserve efficacement le suspense de la suite, même si, depuis le temps, la suite du feuilleton n’est pas vraiment une surprise…

       

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Le coffret est composé d’un boîtier keep case glissé dans un fourreau de carton très fin, mais particulièrement élégant qui donne une dimension prestigieuse à l’ensemble. Le boîtier renferme 4 DVD, ce qui n’est pas rien pour un keep case, mais l’ensemble est parfaitement agacé pour les galettes ne risquent rien.



Les menus sont quant à eux assez simples : pas de musique ni d’animation, et pas non plus de menus de chapitrages même si les épisodes le sont. L’ensemble se résume à un menu principal et à un dédié aux réglages sonores. Impossible de se perdre !

   

IMAGES DES MENUS



cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  

Voir toutes les images


VOS CRITIQUES


vaccaro
Splendide le 09 Mai 2009

Coffret sensationnel, élégant, on peut retrouver l'histoire de cette série envoûtante avec 16 épisodes. Pour gande surprise, il y a des bonus, sur la construction de la série. En un mot génial, vivement les autres saisons.

Limiter les critiques