Accueil > Séries TV > Aventure > Wonder Woman > DVD Wonder Woman - Saison 1 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd Wonder Woman  Saison 1


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt


WONDER WOMAN - SAISON 1


Éditeur : Warner Home Video
Distributeur : Warner Home Video France

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 5 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 13
Durée approx. : 611 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 7321950683963

Date de sortie en France : 12 octobre 2005


AUDIO


Langues : Anglais (Mono), Français (Mono)
Sous-titres : Anglais, Danois, Français, Néerlandais, Suédois

VIDÉO


Format : 1.33 - 4/3
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Commentaires audio de l’épisode pilote
- Beauté, muscles et bracelets à l’épreuve des balles : La rétrospective de Wonder Woman


TEST DU DVD

Test rédigé le 01/04/2007 par Nicholas Breard

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Créée par William Moulton Marston dans les années 40, le personnage de Wonder Woman sera d’abord décliné en B.D. avant d’être adapté pour le petit écran. C’est ainsi qu’en 1975 débarque à la télévision américaine une super-héroïne au costume rouge, blanc et bleu, dans une série censée se dérouler pendant la seconde guerre mondiale. La princesse Diana, une amazone, quitte son île de Paradise Island pour venir rejoindre le major Steve Trevor, sous les traits de la première classe Diana Prince. Et c’est sous l’identité de Wonder Woman qu’elle combattra les nazis (et autres menaces annexes, pendant qu’on y est…) pour le compte et la grandeur des Etats-Unis.


Délibérément kitsch, la série va néanmoins avoir un succès retentissant, et ceci grâce à la présence des deux personnages principaux, Lynda Carter et Lyle Waggoner. Lynda Carter (Miss Monde 1973) va beaucoup apporter au personnage, endossant à merveille le costume de la super-héroïne et remplissant ses fonctions à la perfection ; le féminisme va donc vivre ses heures de gloire (c’était le souhait de son créateur, le docteur Marston) tout en démontrant la supériorité des Etats Unis sur les ennemis Allemand, message à peine caché à destination des autres nations qui voudrait en découdre avec les USA.

Une série qui, par son accent kitsch et décalé, à malheureusement vieillit, et qui se destine aux fans nostalgiques de la plus grande des justicières !

   

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

L’image est au format 4/3 (1 :33 respecté). Elle est d’une bonne qualité, avec quelques rares défauts de pellicule inhérents à l’âge de la série. Certains épisodes présentent un petit grain, que l’on ne retrouve pas sur l’ensemble de la saison. A déplorer l’utilisation d’images d’archives de guerre, principalement en noir et blanc, et incorporés ça et là dans les premiers épisodes, car celles-ci sont, par contre, d’une très mauvaise qualité.

   

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Le son est bon, en anglais comme en français, malgré le fait que les deux versions soient disponibles en 1.0 mono ! on trouve des sous-titres en anglais, français, néerlandais, suédois et danois, ainsi qu’une version anglaise pour les malentendants.

A noter pour les fans une petite surprise sur le deuxième épisode, puisque le générique change et est en français ! (il redevient anglais dès le 3ème épisode).

 

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Un contenu assez pauvre en ce qui concerne les bonus. Outre le sympathique (mais traditionnel) épisode commenté par Lynda Carter et Douglas Cramer (le producteur), on ne nous propose qu’un reportage de 21 minutes intitulé « Beauty, Brawn and Bulletproof bracelets » (assez intéressant il est vrai) sur la création et le tournage de Wonder Woman, nous divulguant ainsi quelques petits secrets de fabrication (en anglais mais sous titré en français). Le petit plus est que Lynda Carter elle-même apparaît dans ce documentaire pour nous parler de la série qui la rendit célèbre dans le monde entier.

           

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Un packaging sommaire mais cohérent avec l’esprit de la série : 5 DVD en boîtiers slimcase rassemblés ensemble dans un fourreau carton, reprenant tous le côté coloré et kitsch de la série. L’ensemble forme un coffret simple mais qui se tient. Le côté « comics » est accentué par l’utilisation d’étoiles et de polices de caractères tous droits tirés de l’univers de la bande dessinée.

Les DVD utilisent les mêmes codes couleurs, avec des menus clairs et simples d’utilisation.

   

IMAGES DES MENUS



cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  

Voir toutes les images